Opéra de Pékin

MACRO – amplification visuelle

Ce projet s’interroge sur la gravure (le monotype, la collagraphie, le carborundum et le chine-collé) et la photographie. C’est une recherche de l’amalgame entre ces deux mondes. Ces estampes numériques témoignent de nouvelles iconographies et d’expressions hybrides et métissées. Le nom de MACRO qui est emprunté du mot macrophotographie qui veut dire : photographie d’un très petit sujet, en donnant une image agrandie.

Estampe numérique

Support : aluminium brossé
Année : 2016
Format : 76 x 76 cm (30 x 30 po)
Tirage unique : disponible